Carte Blanche

« Surmonter les clivages pour un nouvel élan»

Les attentats qui ont touché Bruxelles, capitale de la Belgique et de l'Union européenne, le 22 mars dernier auront encore des répercussions pendant longtemps. Avec la terreur, les guerres aux frontières de l'Europe et la crise des réfugiés, notre pays et toute l'Europe traversent une crise forte, mais dont ils peuvent sortir renforcés. En réponse à la violence impitoyable qui touche des innocents, il nous faut resserrer les rangs, au-delà de nos différences, trouver les moyens de préserver l'humanité de notre société et préparer un nouvel avenir.

La stratégie de la terreur veut polariser les communautés les unes contre les autres. Cette stratégie de la violence et du nihilisme est aussi une lutte pour conquérir les « hearts and minds » de notre jeunesse. Nous nous devons de réagir. Alors que certains leur inculquent la haine de l’autre et incitent à la violence, nous devons enseigner avec fermeté le respect des autres et l'amour de la paix aux nouvelles générations.

En tant que représentants des convictions officiellement reconnues dans notre pays, nous sommes conscients de notre responsabilité à encourager nos membres à participer activement au vivre ensemble entre personnes et groupes qui diffèrent les uns des autres, à protéger les libertés démocratiques et le respect fondamental de tout être humain, quelle que soit sa conviction, et à éduquer les nouvelles générations à le faire. C’est pour cela que nous, représentants des églises chrétiennes, du judaïsme, de l'islam et de la laïcité philosophique en Belgique, nous nous sommes engagés les uns aux côtés des autres.

L'an dernier, nous nous sommes rassemblés au sein du comité «Together in Peace» à l'initiative de la Communauté de Sant'Egidio. Le 15 mars 2015, des milliers de participants de toutes les convictions sont descendus dans les rues de Bruxelles et se sont arrêtés devant divers lieux de culte et une maison de la laïcité sous la devise «Liberté et respect».

Les prochains jours, nous préparons deux initiatives.

Le dimanche 17 avril 2016, nous marcherons ensemble lors de la marche "Tous ensemble – Samen Eén" pour montrer notre solidarité avec les victimes, condamner la terreur et pour donner un signal fort d'unité, au-delà de tous les clivages sociétaux.

Quelques jours plus tard, le mercredi 20 avril 2016 après-midi, nous nous tournerons vers les jeunes. Nous organisons un tournoi interconvictionnel de football de rue qui montrera symboliquement que seule la collaboration peut mener à la victoire. Le fait que ce tournoi se déroule sur la place communale de la ville de Molenbeek rajoute une dimension supplémentaire à cette initiative.

A nos yeux, descendre ensemble dans la rue est un signe du respect fondamental qu’on ressent les uns pour les autres et de la solidarité qui nous lie. C’est un acte qui montre que nous apprécions et voulons protéger l’autre et ses propres convictions.

A partir de la conviction qui nous est propre, nous voulons trouver des moyens de préserver et de renforcer l'humanité de notre société. Pour donner un nouvel élan à notre société, il nous faut surmonter les anciens clivages.

En effet, beaucoup de choses nous unissent: l'amour et l'appréciation pour ce pays et pour l’Europe, avec leur tradition de coexistence pacifique et de protection des droits de l'homme. Dans cette période difficile, nous considérons qu'il est nécessaire de mettre de côté ce qui nous divise et de souligner ce qui nous unit, par amour pour l'humanité.

Info: togetherinpeace.be

Pour l’église anglicane: Bishop Robert Innes, évêque de Gibraltar et de l’Europe

Pour l’islam : M. Salah Echallaoui, président de l’Exécutif des Musulmans de Belgique

Pour le judaïsme: M. Philippe Markiewicz, président du Consistoire central israélite de Belgique

Pour l’église catholique: Mgr Joseph De Kesel, président de la Conférence des Evêques de Belgique

Pour les églises protestantes et évangéliques: Past. Steven Fuite, président de l’Eglise Protestante Unie de Belgique – Dr Geert W. Lorein, président du Synode Fédéral des Eglises protestantes et évangéliques de Belgique

Pour les églises orthodoxes: Mgr Athenagoras Peckstadt, métropolite de Belgique du Patriarcat œcuménique de Constantinople

Pour la laïcité: M. Sylvain Peeters, président DeMens.nu

(publié dans La Libre,15/4/2016)